Le curcuma, plante aux milles vertues

 

Le curcuma (curcuma longa), tumeric root en anglais

  1. Présentation :

racine curcuma

Le curcuma est une épice tirée du rhizome du curcuma longa, bien qu’il en existe plusieurs variétés , le curcuma longa est le plus utilisé. C’est une épice mise en avant pour ses nombreuses propriétés médicinales notamment en tant qu’anti-inflammatoire et anti-oxydant. Utilisé en cuisine autant que pour ses propriétés médicinales, je vous propose de faire le tour de cette plante aux nombreuses vertus.

  1. Utilisations :

Le curcuma se voit utilisé dans de nombreux domaines, utilisant tout les éléments de la plante. En tant que plante ornementale pour ses fleurs, la couleur prononcée du rhizome permet la teinture de textiles. Mais le curcuma est surtout utilisé dans l’alimentation et en tant que plante médicinale.

L’usage du curcuma a plus de 4000 ans et a une grande place au sein de la médecine traditionnelle chinoise et en médecine Ayurvédique.

  1. Le curcuma comme plante médicinale :
      1. Composition chimique

Le principe actif du curcuma est la curcumine, molécule impliqué dans la majorité des propriétés de cette plante. D’autres curcuminoïdes sont présents dans cette plante, ainsi que des stéroïdes, alcaloïdes et huiles essentielles (curcuménol, tumérone, gingibérène, bornéol et camphre principalement)

      1. Propriétés

Le curcuma est principalement connu pour ses propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes. Elle fait partie des plantes les plus anti-oxydantes, protégeant les organes digestifs il prévient des troubles et aide a la guérison. Il intervient aussi dans le soin et la prévention de l’arthrose, des lumbagos, sciatiques, rhumatismes et tendinites.

De manière générales, le curcuma augmente la vitesse de rémission suite a une blessure de type inflammatoire.

Le curcuma a aussi un rôle dans la guérison, mais surtout dans la prévention du cancer. Dans les pays ou la consommation de curcuma est quotidienne, on observe un taux de cancer du sein, de la prostate, du colon mais aussi des poumons bien plus faible que dans les pays n’en consommant pas.

D’autres études ont montré que cette plante intervient aussi dans la prévention de la maladie d’Alzheimer, aide a la guérison des ulcère, prévient du diabète et des maladies cardio-vasculaires, a des vertus cicatrisantes, et aide a la purification du sang (élimine la lymphe et les toxines.

En agissant principalement sur le système digestif, le curcuma a une incidence sur le fonctionnement de tout l’organisme.

Enfin, le curcuma voit ses propriétés décuplées si il est associé a d’autres plantes, comme le poivre, le gingembre ou le fenugrec, qui facilitent l’assimilation.

Règle du 9-5-1 : une règle simple pour bénéficier au maximum des effets du curcuma est la règle du 5-9-1, soit 9 parts de curcuma, 5 parts de gingembre et une part de poivre crée une synergie qui permet de bénéficier au maximum de tout les effets de ces épices et plantes.

      1. Posologie, effets secondaires et contres indications

Le curcuma n’a jusqu’à maintenant aucun effet indésirable connu, cela dit, il est a consommé avec modération en cas de problème biliaires. De plus, il augmente les effets de médicaments anti inflammatoires, donc a modérer pour ne pas altérer le traitement ou voir d’effets néfastes apparaître.

      1. Applications/utilisations

Le curcuma peut être consommé sous forme de gélules a prendre entre les repas (les effets du curcuma sont plus prononcés si la prise se fait a jeun), il peut aussi être être pris en infusion, e respectant la règle du 9-5-1 par exemple. L’utilisation du curcuma et tant que bain de bouche semble avoir le même effet qu’un bain de bouche médical, des applications cutanées peuvent aider a résoudre des problèmes de peaux sèches ou d’eczéma.

Enfin, le curcuma peut aussi être utilisé en cuisine, en synergie avec d’autres épices par exemple, même si les effets seront moins prononcés qu’une prise a jeun.

  1. Curcuma et alimentation :

Le curcuma est une bonne source d’amidon et est utilisé en tant que colorant alimentaire, mais fait presque exclusivement office d’épice pour assaisonner les plats.

De plus, incorporer du curcuma a ses plats est une manière simple et relativement efficace de profiter de ses effets sans efforts. Son goût assez discret permet de l’incorporer a de nombreux plats sans risquer de le dénaturer (sauce pour salade, plats exotiques, barbecues…), toujours pour bénéficier au maximum de ses effets, l’associer a du poivre, du gingembre ou du fenugrec.

  1. Faire pousser du curcuma :

Pour faire pousser du curcuma, il suffit de planter un rhizome et au bout d’environ huit mois, il est possible de récolter de nouvelles racines.

Par ailleurs, le curcuma frais (non réduit en poudre) est plus riche que sous forme de poudre.

  1. Quelques recettes :

Voici quelques recettes qui peuvent vous permettre de (re)découvrir certains plats.

Pain au curcuma :

http://madame.lefigaro.fr/recettes/pain-curcuma-yaourt-tournesol-090112-201812

Crèpes au curcuma :

http://www.supertoinette.com/recette/356/crepes-curcuma-de-to.html

Velouté de carottes au curcuma :

http://www.marmiton.org/recettes/recette_veloute-de-carotte-au-curcuma_84621.aspx

Gaufres salées aux légumes :

http://www.marmiton.org/recettes/recette_gaufres-salees-aux-legumes_56006.aspx

Libre a vous de laisser parler votre imagination en incorporant du curcuma a de nombreux aliments (jus, soupes, viandes et poissons…), son goût passe-partout mais reconnaissable confère une touche discrète qui viendra agrémenter vos plats.

  1. Conclusion :

photo curcuma 02

Le curcuma longa est une plante aux nombreuses vertus, étant facile a consommer et peut onéreuse, c’est une épice de choix que l’on peut consomme sans limite.

Sa consommation sur le long terme autant que sur le court terme a des effets positifs non négligeable sur l’organisme.

  1. Utilisations personnelles du curcuma :

J’utilise le curcuma dans presque tout mes plats, chauds ou froids, salades… ainsi qu’en infusions. J’essaie autant que possible de mêler le curcuma a du poivre et/ou a du gingembre pour maximiser ses propriétés.

Sources

http://www.altheaprovence.com/blog/curcuma-regle-9-5-1/

http://soleil-levant.org/les-bienfaits-du-curcuma-gingembre-poivre-noir-associes-pipercumine/

http://mr-ginseng.com/curcuma/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Curcuma

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=curcuma_ps

http://www.biolineaires.com/articles/focus-produits/355-poivre-noir-et-curcuma.html#.VzCavvlb9pg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s